Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats

Le CBD : Qu'est-ce que c'est ?

Parmi la centaine de substances cannabinoïdes contenues dans le cannabis, deux sont particulièrement connues et sujettes à discussions : le THC et le CBD. Cependant, et malgré une certaine hausse de popularité du CBD, il est facile de se rendre compte que de nombreuses personnes ne connaissent en réalité pas bien le produit. Puisque l'on ne sait parfois pas à qui se fier, tant l'on peut lire tout et n'importe quoi à son sujet, et tant les informations peuvent parfois paraître floues et trop complexes, nous avons regroupé ici pour vous l'essentiel pour connaître le produit et ainsi faire ses premiers pas dans le monde merveilleux du Cannabidiol.

 

 

Le CBD et le THC, deux composants bien différents

Si le CBD et le THC sont deux cannabinoïdes contenus dans le cannabis, leurs effets sont en réalité totalement opposés. D'un côté, le THC est totalement interdit en France. C'est lui qui confère au cannabis ses propriétés psychoactives, et qui le classe dans la catégories des stupéfiants. En réalité, si le CBD a encore aujourd'hui mauvaise presse, c'est parce que beaucoup de personnes le distinguent encore mal du THC. Pour faire simple, le THC est ce qui donne un effet « planant » au cannabis. C'est également lui qui génère la dépendance psychique dont sont victimes de nombreux fumeurs. Enfin, il est toxique pour l'organisme, et particulièrement pour le cerveau et le système cardiovasculaire.


Le CBD, quant à lui, ne possède aucune propriété psychoactive et ne génère aucune dépendance. Il s'agit du deuxième constituant du cannabis Sativa et Indica, le plus étudié après le THC, et présent dans plusieurs médicaments (Sativex, Cannador, Epidiolex). Il est principalement réputé pour ses vertus relaxantes, et est par conséquent souvent utilisé pour combattre les troubles anxieux. Il est également utilisé pour traiter les convulsions, l'inflammation et les nausées. Des études montrent également son efficacité pour inhiber la croissance de cellules cancéreuses. Enfin, il possède un fort potentiel médical dans la lutte contre les symptômes de la dystonie, la schizophrénie ou l'épilepsie.

 

 

La terminologie

Chanvre, Marijuana, Cannabis... De nombreux termes fourre-tout qui prêtent à confusion tant ils sont régulièrement confondus. Mais alors, que désignent-ils réellement ?


Le Cannabis apparaît comme un terme générique, servant à désigner toutes les plantes de genre Cannabis. En effet, si le chanvre est considéré comme un Cannabis, la Marijuana l'est également.
Le chanvre est issu du Cannabis Sativa. Son utilisation par l'humanité ne date en réalité pas d'hier, puisqu'on la cultivait déjà il y a 10 000 ans ! Elle avait alors une multitude de fonctions : alimentaire (pour l'homme comme pour le bétail), matière première de différents objets (textile, papier, matériaux de construction...).

Fun fact : Le papier de chanvre a même servi de brouillon à la déclaration d'indépendance des États-Unis

Aujourd'hui, le chanvre est couramment utilisé pour la fabrication de produits de CBD, étant donné sa forte concentration en CBD conjuguée à son faible taux de THC. Il faut cependant comprendre que le chanvre n'est pas une variété de Cannabis à part : seule sa faible teneur en THC lui permet d'obtenir cette appellation : il doit pour cela contenir moins de 0,2% de THC, limite légale en France.
La Marijuana, au contraire du chanvre, est une plante de Cannabis contenant une teneur élevée en THC, faisant d'elle un produit utilisé à des fins récréatives.
Pour faire simple, le Cannabis contient en réalité trois espèces : la Sativa, l'Indica et la Ruderalis. Le chanvre est lui issu uniquement de la Sativa.

 

 

La nouvelle réglementation française

Si le chanvre est cultivé depuis des millénaires, le regain de popularité du CBD en France semble tout récent. Vous n'aurez en effet pas manqué de voir qu'il est en train de se faire une place dans notre société : boutiques florissantes affichant fièrement les couleurs du Cannabis, auparavant taboues ; rayon dédié au CBD chez votre buraliste ; amis à vous en ingérant librement par des biais divers et variés... Mais au fond, à quoi est dû ce regain de popularité ?
L'histoire commence en 2018, lorsqu'une entreprise de cigarette électronique condamnée pour avoir commercialisé du liquide au CBD décide de saisir la cour d'appel. Deux ans plus tard, la Cour de justice de l'Union Européenne rend son verdict, donnant raison aux plaignants : la législation française n'est en effet, selon elle, pas conforme aux règles européennes. S'en suit alors un flou juridique qui sera levé en juin dernier par la Cour de Cassation, laquelle légalise la commercialisation du CBD sous certaines conditions.


Dès lors, si la vente de fleurs et de feuilles séchées de chanvre reste interdite, les produits à base de CBD sont autorisés à condition de contenir moins de 0,2% de THC. De ce fait, le CBD devient une matière première utilisée dans la fabrication d'huiles, d'aliments, de cosmétiques, de liquide pour e-cigarettes, dont la vente est désormais légale.



Ainsi, le Cannabidiol, autorisé en France depuis à peine quelques mois, est à différencier totalement du THC. Si, dans un pays qui a longtemps interdit tout ce qui provient du cannabis, le CBD peut encore souvent être associé dans l'inconscient collectif à une drogue, l'évolution des mentalités nous ouvre actuellement une porte vers les différents vertus du Cannabidiol. Autorisé comme matière première de différents produits à condition de contenir moins de 0,2% de THC, le CBD compte bien profiter de la nouvelle loi pour nous aider à combattre l'anxiété et devenir notre allié relaxant numéro 1, dont il ne tient désormais qu'à vous de profiter !

 

Crédits photo couverture : Vedana. Tous droits réservés.